Quelques balades hivernales

Depuis l’expédition meusienne début novembre je ne suis pas beaucoup sorti à vélo, ce qui explique l’hibernation du blog. Je vous ai fait quand même une petite sélection.

11 novembre : Paris – Laroche-Migennes

Sur une idée de Pierre qui voulait rallier sa maison icaunaise, nous sommes partis pour une très grosse journée de vélo. Départ de nuit, arrivée de nuit. De retour chez-moi il ne m’aurait pas fallu pousser beaucoup pour atteindre 200km.

Nous n’avons pas tout à fait pris la route la plus directe, histoire de passer devant Vaux-le-Vicomte et Blandy-les-Tours.

Grille de Vaux-le-Vicomte

J’ai découvert un coin de Seine-et-Marne plutôt sympa et très boisé entre Blandy et la vallée de la Seine. Contrairement à ce qu’indiquait la carte, une bonne portion de la route entre Coutençon et Montigny-Lencoup n’était pas revêtue, ce qui a valu une crevaison à Pierre.

Le parcours : http://www.openrunner.com/index.php?id=6767799

21 janvier : La fromagerie fermée de Chauvry

J’ai décidé de reprendre l’idée d’une sortie vélo par mois sur un thème comme je l’avais fait pour les brasseries en 2015. Cette fois je suis parti pour les fromages à la ferme.

Pour le mois de janvier j’avais jeté mon dévolu sur la ferme de Chauvry en lisière nord de la forêt de Montmorency, mais pas de bol elle était fermée quand nous y sommes passés. Mais ce fût quand même une belle balade très froide et très ensoleillée où j’étais accompagné de Benoit, Jean-Jacques et David.

Route du faîte, forêt de Montmorency

Les routes des crêtes de la forêt de Montmorency étaient pour nous tous seuls par quelques degrés en dessous de zéro.

Nous sommes revenus par une belle portion de l’avenue verte Paris-Londres dans la vallée de l’Oise, puis la dalle de la Défense pour terminer.

Saurez-vous reconnaître un tableau célèbre ?

L'église d'Auvers-sur-Oise

Le parcours : http://www.openrunner.com/index.php?id=6960848

11 février : La Doudou à Cheptainville

Pour cette deuxième expédition fromagère, j’avais tenté de rassembler les troupes. Mais au départ place d’Italie, seule Élise est venue au rendez-vous. Il faisait gris, froid et on était en alerte pollution… bref des conditions idéales.

Place d'Italie

Je trouve que la place d’Italie est une des places les moins cyclables de Paris pour 2 raisons : 1. il y a bien un contournement cyclable mais il prend une éternité, 2. du coup on aimerait bien passer au milieu mais il faut alors se farcir les énormes pavés.

Pavés de Place d'Italie

Nous sommes sortis de Paris par la vallée de la Bièvre (D127), ce qui nous a évité de nous poser trop de questions sur la route à suivre. Puis nous avons contourné l’aéroport d’Orly par l’Ouest et sommes passés par le petit château de Chilly-Mazarin.

Chilly-Mazarin

Après quelques hésitations du côté de Longjumeau, nous sommes passés à la basilique de Longpont-sur-Orge.

Basilique de Longpont

L’intérieur nous a bien plu parce qu’il était chauffé !

Intérieur de la basilique de Longpont

Un peu plus loin, nous avons rattrapé, puis perdu la voie verte de la vallée de l’Orge qui de toute façon s’achève à Arpajon.

Halles d'Arpajon

De là, il ne nous restait que quelques kilomètres d’une départementale roulante pour rallier Cheptainville et la ferme de La Doudou où nous avons fait le plein de fromages et observé les animaux en pelage d’hiver.

Ânes de la Doudou à Cheptainville

Taureaux, la Doudou, Cheptainville

Le premier village sur la route du retour est un haut lieu de l’histoire de l’automobile.

Levassor à Marolles et Hurepoix

Un peu plus loin  à Bretigny-sur-Orge, pour rester dans le thème, nous avons passé un ancien puits de pétrole.

Puit de pétrole au Plessis-Pâté

Après une traversée de zone commerciale particulièrement cauchemardesque à l’entrée de Ste-Geneviève-des-Bois, nous avons fait un peu de tourisme et même un safari, et profité d’une longue pause au chaud dans un restaurant portugais.

L'éléphant de Sainte-Geneviève

Cette ville de banlieue est connue pour son immense cimetière russe.

Cimetière russe de Ste Geneviève

Donjon de Ste-Geneviève

Finalement nous sommes passés entre les flocons alors que nous contournions Orly par l’Est cette fois. Et le frigo a été provisoirement bien garni.

Fromages de la Doudou

Le parcours : http://www.openrunner.com/index.php?id=7029913

12 mars : BRM 200 d’Andrésy

Dernière sortie en date, je me suis motivé pour un brevet de 200km. La météo d’abord annoncée hésitante a finalement été superbe et le parcours était vraiment bien puisque avec une telle distance, en partant des Yvelines il allait jusqu’en Normandie et Picardie.

Comme pour Noisiel l’année dernière, je suis parti avec une sacoche pleine de nourriture… et j’ai presque tout mangé.

Provisions BRM 200

J’ai fait toute la route avec Xavier qui avait également fait Noisiel l’an dernier. L’itinéraire passait d’abord par des endroits que je connaissait bien du Vexin puis filait droit sur les Andelys où nous avons fait un petit détour par château Gaillard. Nous ne l’avons pas regretté car pour 3km de plus c’était le plus beau panorama du circuit.

Château Gaillard

Il fallait pointer dans un commerce aux Andelys. Le premier bar m’a donné le coup de tampon mais a refusé de remplir mon bidon d’eau. Heureusement, il y a d’autres commerces aux Andelys.

La route n’avait ensuite aucune difficulté. La ville-contrôle suivante, Gournay-en-Bray était déjà indiquée à 35km. Les maisons sont devenus normandes, en brique et pans de bois. Nous sommes passés par Bézu-la-Forêt qui s’est déjà trouvé 2 fois sur ma route par le passé ( et ).

Après Gournay nous sommes passés par Saint-Germer-de-Fly pour les dernières photos du jour à sa surprenante abbatiale doublée d’une Sainte Chapelle.

Abbatiale et Ste Chapelle de St-Germer-de-Fly

Façade de St-Germer-de-Fly

Un brevet ne se prête pas vraiment au tourisme. J’ai pris les photos avec mon smartphone et en très petit nombre.

Pour le 3ème contrôle à Noailles, point de commerce à chercher, les organisateurs d’Andrésy-Cyclo attendaient avec café et quatre-quart au bord de la route. L’organisation était vraiment au top.

A l’arrivée nous avons pointé après 11h30 de route. Et je me retrouve avec un nouveau carton jaune à exhiber en me vantant que je ne fais pas grand’chose de mes week-ends, je vais au Balto !

Carton du BRM d'Andrésy

Le parcours : http://www.openrunner.com/index.php?id=7142964

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s