Distrikt Beer par la route des châteaux

Pour cette avant-dernière expédition brassicole de l’année j’ai jeté mon dévolu sur la brasserie Distrikt Beer dans les Yvelines. En fait je voulais la visiter dès cet été mais elle a tellement de succès qu’elle était, à ce moment-là, chroniquement en rupture de stock.

J’ai roulé avec Benoît et nous avons démarré à Dreux, ce qui signifie qu’il a d’abord fallu se faire violence pour attraper un transilien à 6h58 du matin à Montparnasse. Le temps qu’il atteigne Dreux, le soleil se levait à peine et la température hésitait entre au dessus ou au dessous de zéro.

Évidemment le centre-ville était désert, tout comme les abords de la chapelle royale sur sa colline.

Maisons à colombage à Dreux

Dreux le matin

Chapelle royale de Dreux

À peine partis de cette brève halte touristique, j’ai crevé. À 2 on a réparé rapidement, tout seul ça aurait été un peu plus laborieux. La chambre à air a fait son temps. Il faut dire que j’ai battu un record de longévité sans crevaison : 18.095km !

Nous avons commencé par longer la voie verte de la vallée de l’Eure. Elle nous a rapidement soûlé à cause des barrières placés à chaque croisements, même les chemins forestiers et les entrées privées, qu’il faut passer au pas en se contorsionnant. C’est une voie verte anti-tandems, anti-remorques, bref presque anti-vélos !

Nous avons quitté la voie verte à Ézy-sur-Eure pour traverser la rivière et arriver au château d’Anet.

Château d'Anet

Avec le froid, mon appareil photo à d’abord refusé de s’ouvrir. Pour le reste de la journée, j’ai dû le transporter à l’intérieur de la veste pour que la batterie tienne. Ce n’était que le premier d’une longue série de châteaux que je n’ai pas tous pris en photos (de la Herse, de Bourdonné, de la Mormaire…).

Nous avons longé ensuite la petite vallée de la Vesgre par de jolies routes jusqu’à Houdan.

Donjon d'Houdan

Église d'Houdan

Ensuite nous avons emprunté des routes un peu plus chargées, Île-de-France oblige, jusqu’à la forêt de Rambouillet. Là nous avons trouvé une petite piste cyclable pleine de racines mais vraiment sympathique pour une visite en profondeur de la forêt.

Dans la forêt de Rambouillet

Dans la forêt, le relief est devenu plus sensible. Nous avons débouché à Montfort-l’Amaury où tous les joggers et trailers parisiens et des Yvelines semblaient s’être donné rendez-vous pour montrer leurs grosses voitures et leurs vêtements ou chaussures techniques hors-de-prix. Je ne suis pas sûr qu’ils couraient vraiment puisqu’on a vu surtout des gens sur les parkings. Un peu plus loin, on nous doublera en faisant ronfler le moteur de sa voiture de sport.

Montfort l'Amaury

À partir de Montfort, les châteaux étaient systématiques. Les villages annoncaient la couleur : Les Mesnuls : son église, son château, son allée de tilleuls…

Château des Mesnuls

C’est sur la route affreusement pavée devant le château que nous seront pris par un radar à 134 et 199km/h ! Le passage fût évidemment trop rapide pour envisager immortaliser l’instant en photo.

Château de Pontchartrain

Nous avons rallié la brasserie en tout début d’après-midi après avoir rapidement grignoté au Tremblay-sur-Mauldre. Nous avons eu le temps de déguster les 3 bières différentes avant de visiter la brasserie. Une blonde légère, une blonde houblonnée (houblons Simcoe, Chinook et Eldorado pour les connaisseurs), une blonde triple infusée aux copeaux de fût de whisky en chêne. Toutes 3 très bonnes dans leurs catégories. Le brasseur est un vrai passionné. Et il était content d’avoir de nombreux visiteurs à vélo ce jour, puisque juste après notre départ, nous avons croisé un groupe d’une bonne vingtaine de personnes qui arrivait de Paris, le même groupe que j’avais accompagné en février à la brasserie Parisis.

Puisqu’il n’était pas encore 15h, j’ai décidé de rentrer jusqu’à Montreuil, alors que j’étais plutôt parti pour reprendre un RER à St-Germain (c’était l’option fainéante à seulement 100km). Le fait d’être avec Benoît qui connaît parfaitement la banlieue sud-ouest me motive un peu.

Nous sommes passés devant le château de Versailles, puis avons traversé la forêt de Meudon noire de promeneurs.

Château de Versailles

Nous nous sommes séparés aux portes de Bagneux. J’ai raté la micro voie verte de l’aqueduc de la Vanne pour rentrer dans Paris à partir du carrefour de la vache noire, puis j’ai rejoins les maréchaux au niveau du stade Charlety. Avant 17h30 j’étais rentré chez-moi.

Voila le parcours de 134km : http://www.openrunner.com/index.php?id=5066301

Et voila le butin, 2 bouteilles de chacune des 3 variétés :

Les 3 bières de Distrikt Beer

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s