Blandy-les-Tours

Un 1er novembre ensoleillé attire une foule de gens dans les transiliens en direction de Fontainebleau avec force VTT et matériel d’escalade. Mais pour nous la descente du train était à Melun pour une petite boucle à vélo dans le « pays des 3 châteaux ». J’ai fait la boucle avec Lucie qui m’a déjà accompagné 2 fois cette année au Cyclop et à la petite brasserie picarde.

Nous avons démarré le long de la Seine, sur une rive, puis l’autre jusqu’à Fontaine-le-Port. La Seine était presque lisse, seulement troublée par des avirons et de rares péniches.

Aviron à Melun

À Bois-le-Roi et Chartrettes, les maisons qui s’égrainent le long de la route sont souvent du même genre assez cossu.

Maison à ChartrettesAu lavoir de Fontaine-le-Port nous avons pu voir un ragondin, comme la dernière fois que j’étais venu me promener dans ce coin. Il n’était pas particulièrement farouche mais s’est méfié un peu et rapproché de l’eau pour être prêt à fuir.

Ragondin à Fontaine-le-Port

Nous avons ensuite quitté la vallée de la Seine pour monter sur le plateau briard et rejoint Blandy-les-Tours assez rapidement après être passé par le Chatelet-en-Brie et avoir franchi la ligne TGV et l’A5. En arrivant de ce côté, le château était visible d’assez loin.

Arrivée à Blandy-les-Tours

Blandy-les-Tours, vu de la boulangerie

Nous avons pique-niqué au soleil contre l’ancienne meule de pierre qui décore un des terre-plein après nous être ravitaillé en quiche chèvre-épinard et croissant aux amandes.

Après la boulangerie de Blandy

Comme le château ne rouvrait que 45min plus tard, nous avons repris la route pour une petite boucle jusqu’à Champeaux. Nous avons ainsi pu visiter la collégiale St-Martin, le plus important édifice religieux de la Brie nous dise les panneaux explicatifs.

Intérieur de la collégiale de ChampeauxL’intérieur est très sobre. L’église a été bâtie du XIIe au XIVe siècle et a une forme rectangulaire inhabituelle, d’habitude le cœur est arrondi. Le retable est plus récent, XVIIIe.

Détail du retable de Champeaux

Collégiale St-Martin de Champeaux

Nous sommes ensuite retournés au château pour le visiter. Il était en ruine au siècle dernier mais a été en grande partie restauré ou reconstruit. Les salles sont nues et l’exposition est brève, l’histoire du château n’étant pas si mouvementée que ça. Des salles sont louées pour des réceptions. L’intérêt de la visite réside essentiellement dans la possibilité de parcourir le chemin de ronde et de monter au sommet du donjon.

La Brie est une région très plate et seuls les villages dépassent, notamment la collégiale de Champeaux où nous étions quelques minutes auparavant.

La collégiale de Champeaux depuis Blandy

Le village de Blandy-les-Tours

La vue sur le château lui-même depuis le donjon vaut à elle seule la montée.

Château de Blandy-les-Tours depuis le donjon

Donjon de Blandy-les-Tours

Tour du château et église de Blandy

Nous nous sommes remis en selle en direction de Melun, non sans nous être retourné une dernière fois pour être bien sûrs d’avoir observé le château sous toutes ses coutures.

En quittant Blandy-les-Tours en direction de Melun

Après quelques kilomètres nous nous sommes arrêtés devant les grilles de Vaux-le-Vicomte. Au départ ça aurait dû être le but de cette excursion, mais le prix élevé du château (plus cher que Versailles) nous a fait opter pour Blandy. Nous reviendrons à Vaux-le-Vicomte à une saison où le jardin, qui est un élément essentiel de la visite, sera plus à son avantage.

Vaux-le-Vicomte

Les grands coquelicots qui ornent un des parterre sont probablement en lien avec la première guerre mondiale, ou pas.

Coquelicots à Vaux-le-Vicomte

Devant les grilles de Vaux-le-Vicomte

Nous avons repris la route très chargée qui mène à Melun mais heureusement sur une assez courte portion puis avons rejoins le centre ville et son plan de circulation très « seventies » tout en sens uniques invraisemblables. Les ponts à 3 voies dans le même sens sont à mon sens une aberration en centre-ville. Mais bon, Melun c’est pas trop moche quand même.

Melun

Au final nous avons parcouru une petite cinquantaine de kilomètres avant de reprendre le train pour Paris avec un timing parfait puisqu’il était à quai.

Le parcours : http://www.openrunner.com/index.php?id=5418842

 

Publicités

Une réflexion sur “Blandy-les-Tours

  1. Bonjour et merci pour ce beau report. Pour info, Les jardins de Le Nôtre à Château de Vaux-le-Vicomte accueillaient les cerfs-volants en forme de Coquelicots géants de l‘artiste Alain Micquiaux ! symbolisant les soldats morts durant la Première Guerre mondiale ! dans le cadre d’une action sur le premier conflit mondial du 17 oct au 1er nov.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s