De Bar-le-Duc à l’Yonne

À 253km à l’Est de Paris, à l’un des terminus du TER « Vallée de la Marne » et donc très facile d’accès avec un vélo depuis la région parisienne, se trouve Bar-le-Duc, préfecture de la Meuse. Il s’agit du Bar que j’avais oublié dans ma côte des Bars il y a 3 ans. La ville est traversée par l’Ornain, un affluent de la Marne. Sur une pile d’un des ponts sur l’Ornain se dresse une minuscule chapelle.

Pont Notre-Dame à Bar-le-Duc

Bar-le-Duc pourrait être un lieu de pèlerinage cycliste car une fontaine du centre-ville a été réaménagé en monument en hommage à Pierre et Ernest Michaux, qui ont fait évoluer la draisienne vers le vélo en y ajoutant des pédales.

Monument aux Michaux à Bar-le-Duc

J’ai pris le temps d’un petit tour dans la ville basse, puis la ville haute avant de quitter la ville.

La ville haute de Bar-le-Duc

Depuis la ville haute on voit la ville basse dans la vallée de l’Ornain et, sur l’autre coteau, la ville moderne et ses cités.

La ville basse de Bar-le-Duc

Le monument le plus emblématique des remparts de la ville haute semble être la tour de l’horloge.

Tour de l'horloge de Bar-le-Duc

J’ai passé une première bosse dès la sortie de la ville pour redescendre dans la vallée parallèle de la Saulx. C’est une vallée très plaisante avec des villages assez jolis. Dans 3 villages de suite, le principal monument historique est un pont. À Rupt-aux-Nonains il date de 1557 et il y a une superbe halte pour un pique-nique juste au bord de la rivière.

Pont de Rupt aux Nonains

La vallée ne pouvait pas rester idyllique bien longtemps et j’ai commencé à être doublé par quelques poids-lourds avant de longer une usine métallurgique. Mais comme j’ai quitté la vallée après le pont suivant à Haironville, je n’ai pas eu à les supporter très longtemps.

Pont de Haironville

Les lavoirs aussi sont tous assez similaires d’un village à l’autre, dans des bâtiments vastes et assez fermés.

Lavoir de Haironville

J’ai continué ma route entre forêts et petits villages jusqu’à rejoindre le canal latéral à la Marne et terminer par une belle voie verte jusqu’à St-Dizier. St-Dizier est beaucoup moins jolie que Bar-le-Duc mais avait l’air un peu plus vivante. En arrivant le long du canal, j’ai débouché sur une ancienne usine Miko reconvertie en cinéma.

Miko à St-Dizier

Après avoir quitté la ville par des routes un peu chargées, j’ai rapidement rejoint le canal d’amenée du Lac du Der. Il ressemble vraiment à une grosse canalisation ouverte avec ses flancs en dalles de béton.

Canal d'amenée du Lac du Der

Le lac du Der est le premier grand réservoir de mon trajet, il régule le débit de la Marne. Une voie verte en fait le tour et je l’ai empruntée sur sa rive sud jusqu’à Giffaumont. 3 villages ont été engloutis lors de la construction du réservoir. L’église de Champaubert, un de ces villages, sert de mémorial au bout d’une presqu’île.

Eglise de Champaubert

Une passerelle métallique relie la presqu’île à Giffaumont. Ce village s’est étendu en une station touristique avec plage et port de plaisance.

Passerelle de Giffaumont

Malgré le grand soleil d’été, il y avait relativement peu de monde. La base nautique ne doit faire le plein que le week-end. La voie verte était presque déserte et j’ai eu l’impression de ne croiser que des hollandais.

Digue du Lac du Der à Giffaumont

J’ai quitté la digue en direction de Châtillon-sur-Broué où j’ai commencé une petite série de villages aux églises en bois que j’avais déjà partiellement visité en 2012. Comme je les trouve très originales, j’en remets une petite série de photos avec celle de Puellemontier et celle de Lentilles.

Eglise de Puellemontier

Eglise de Lentilles

Intérieur de l'église de Lentilles

Après Lentilles, j’ai rejoins un bourg plus important, Brienne-le-Château. Comme son nom l’indique, il est en effet dominé par un imposant château d’aspect récent. J’ai vu qu’il y avait un musée Napoléon et que c’était la capitale locale de la choucroute (fête de la choucroute les 19-20 septembre prochain pour les amateurs).

À Dienville, j’ai croisé l’Aube et commencé à longer les réservoirs d’Amance, du Temple et d’Orient. Ils ont un air de famille avec le lac du Der et la voie verte qui les longe sur une digue défile rapidement. Tellement rapidement que j’ai parcouru beaucoup plus de distance que prévu et j’ai campé presque au bout des lacs à Lusigny-sur-Barse après 130km de route.

Lac du Temple

Le lendemain je n’étais pas pressé de partir car je n’avais que 40km à faire avant midi. J’ai pris le temps de faire quelques courses à Lusigny avant de continuer vers le sud-ouest en évitant Troyes. Il y avais beaucoup d’engins agricoles même sur les petites routes en cette fin de période de moissons.

Moisson près de Lusigny-sur-Barse

Une partie de la matinée, j’ai pu profiter de routes ombragées à la lisière de la forêt syndicale d’Aumont. J’ignorais qu’une forêt pouvais être syndicale.

À Jeugny, je suis arrivé en bordure du pays d’Othe et de ses collines. J’ai eu droit au passage d’un petit col avant de redescendre pour trouver Pierre à Sommeval.

Sommeval

C’est Pierre qui m’a proposé de venir pédaler avec lui dans son coin. Il a un vélo de course et s’entraîne pour des triathlons. Avec toutes mes affaires de camping et mon vélo de voyage, je lui ai rendu l’après-midi facile. J’avais prévu un itinéraire assez vallonné et beaucoup en forêt d’Othe. Heureusement d’ailleurs car le soleil tapait très fort.

J’ai dormi chez la famille de Pierre et le lendemain nous sommes partis à la fraîche pour visiter les alentours et grimper à nouveau quelques bosses. Elles ne font pas plus de 80m de dénivelé mais les enchaîner donne tout de suite l’impression que tout est beaucoup plus loin que par la plaine. Nous sommes du coup arrivés à Joigny par le haut et le beau belvédère de la côte Saint Jacques.

Joigny depuis la côte Saint Jacques

Puis nous sommes redescendus et avons évité le centre-ville en restant sur le boulevard le long des anciens remparts.

Porte de Joigny

Nous avons descendu l’Yonne jusqu’au village suivant pour la traverser sur un vieux pont suspendu étroit.

Pont suspendu de Cézy

Cézy, comme d’autres villes et villages de la vallée de l’Yonne, porte la trace de ces anciens fossés et portes.

Porte de Cézy

Nous avons ensuite regrimpé une côte sur l’autre rive, exprès pour arriver à St-Julien-du-Sault par le haut, là où nous allions trouver une surprenante chapelle fortifiée.

Chapelle fortifiée de St-Julien-du-Sault

La chapelle est vraiment très haute mais tombe en décrépitude à l’intérieur.

Chapelle fortifiée de St-Julien-du-Sault

Elle domine le bourg de St-Julien-du-Sault d’un côté et ouvre largement sur la vallée de l’Yonne de l’autre.

St-Julien-du-Sault

Pierre a monté son vélo sur le chemin de silex jusque dans les remparts.

Vélo devant la vallée de l'Yonne

Un train de marchandise est passé bruyamment dans la vallée.
Train dans la vallée de l'Yonne

Après avoir traversé St-Julien en plein marché, nous avons longé rapidement la vallée jusqu’à Villeneuve-sur-Yonne. La ville a gardé de belles portes et un promenade ombragée à la place de ses anciennes fortifications.

Porte de Joigny à Villeneuve-sur-Yonne

Nous nous sommes arrêtés dans une boulangerie apparemment essentiellement fréquentée par d’enthousiastes cyclistes du dimanche et nous avons dégusté nos pains aux raisins au pied d’un très sobre donjon du XIIIe siècle.

Donjon à Villeneuve-sur-Yonne

Porte de Villeneuve-sur-Yonne

Nous sommes ensuite revenus au bercail par une douce montée en fond de vallée et face au vent dans le pays d’Othe. Nous avons pique-niqué au point haut à Villechétive avant de redescendre au pied des collines en tout début d’après-midi après une boucle de 80km. J’ai récupéré mes affaires de camping et j’ai pu attraper un train à Laroche-Migennes en plein cagnard pour regagner Paris.

Voila l’ensemble des parcours des 3 jours : http://www.openrunner.com/index.php?id=5124611

Parcours Bar-le-Duc - Migennes

Publicités

2 réflexions sur “De Bar-le-Duc à l’Yonne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s