25 bosses & 3 pignons

Depuis ma première randonnée pédestre en forêt de Fontainebleau, sans doute même depuis que j’ai seulement regardé pour la première fois la carte de Fontainebleau, j’ai eu envie de faire le circuit des 25 bosses. Ce nom est très évocateur et dans une région aussi avare en relief que l’Île-de-France ça ne peut que donner en vie.

Le circuit ne se situe pas tout à fait en forêt de Fontainebleau, mais dans une « annexe » de celle-ci appelée massif des Trois Pignons. Concrètement c’est une seule et même forêt et je ne sais pas s’il y a une réelle séparation entre les 2 forêts hormis la saignée de l’autoroute A6.

Les points d’accès sont relativement éloignée de tout moyen de transport. Il y a bien quelques bus qui ne circulent pas le week-end et les gares ferroviaires les plus proches sont à une bonne douzaine de kilomètres.

C’est tout de même en train que nous sommes venus puis nous avons complété à vélo. C’est presque une logique « by fair means ».

A l’aller nous nous sommes arrêté à Bourron-Marlotte (1h de train depuis Gare de Lyon) puis nous avons longé les petites routes très agréables du sud du massif jusqu’au lieu-dit du « Rocher Cailleau » (40min de vélo).

Parking à vélo du rocher cailleau

Pas de parking à vélo mais celui de bus a fait l’affaire. De toute façon à partir de 2 vélos c’est un bus cycliste !

D’autres amis nous ont rejoint et nous avons démarré le circuit des 25 bosses en plein cagnard. La forêt était sensée nous prodiguer ombre et fraîcheur mais son couvert n’est en réalité pas très dense et régulier, surtout dans les zones de rochers.

Dans le massig des 3 Pignons

Elles sont difficiles à distinguer les unes des autres sur la carte mais il y a sûrement réellement 25 bosses sur les 16km du circuit. Celui-ci ne nous épargne aucune difficulté et il faut fréquemment se servir de ses mains si l’on suit scrupuleusement le balisage.

Le balisage est d’ailleurs plutôt facile à suivre puisque c’est un des seuls balisage rouge de la forêt. Les autres sentiers sont habituellement en bleu avec un numéro. On hésite tout de même dans les chaos de blocs mais jamais très longtemps.

Blocs dans les 3 pignons - Justice de Chambergeot

Et ce ne serait pas Fontainebleau sans sable. Il y en a de vraies plages dans plusieurs clairières.

Les sables du cul de chien

La végétation est surtout constitué de pins. Le sous-bois alterne bruyère et fougères. Tous ces éléments donnent un caractère unique à la forêt de Fontainebleau par rapport aux autres forêts du bassin parisien.

Vue de la Justice de Chambergeot

On devine rarement à l’avance par où le chemin va traverser les chaos rocheux.

Chaos rocheux - Pignon des maquisards

Au bout d’une dizaine de kilomètres, on découvre enfin pourquoi la forêt s’appelle « massif des 3 pignons ». Sous un certain angle de vue, 3 des 25 bosses ressortent vraiment au milieu de la forêt.

Les 3 pignons

Certains rochers ont des noms évocateurs. Mais nous les avons rarement repéré, à part la tortue.

La tortue des 3 pignons

De retour au parking nous nous sommes précipités au cimetière du Vaudoué, le village voisin, pour refaire le plein d’eau. Nous étions loin d’en avoir pris assez vu la chaleur.

C’est la randonnée la plus éprouvante que j’ai pu faire à Fontainebleau, malgré sa longueur très raisonnable. La chaleur y est sans doute pour quelque chose. Mais surtout les 4h de randonnée sont presque intégralement dans les rochers. Il faut lever les pieds, tirer sur les bras. Il n’y a presque pas un instant de répit.

Au lieu de rentrer par la même gare, nous sommes partis en direction de Melun, mais le trajet s’est trouvé en réalité presque 2 fois plus long. Et les trains ne se sont pas révélés aussi fréquents que nous l’espérions. Bref c’était un mauvais choix.

Voila une carte de situation de la randonnée avec les accès à vélo depuis les gares de Bourron-Marlotte (en vert) et  Melun (en rouge).

Accès en vélo aux 3 pignons

Publicités

3 réflexions sur “25 bosses & 3 pignons

    • Presque 5h avec les pauses en fait.
      J’ai vu les 25 géocaches avant de partir, mais je me suis bien douté que ça allait prendre beauuucoup de temps. Alors ce sera pour une autre fois.

  1. Haaa les 25 bosses! Excellent souvenir. Je l’ai jamais fait d’une traite mais par morceaux avec d’autres sentiers plus plats. Mais c’est super chouette. Et 5h ca me semble un bon temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s