Rouen – Caen

Le week-end dernier je suis parti avec un ami pour relier les 2 capitales normandes à vélo. La date était particulièrement bien choisie puisqu’avait lieu à ce moment l’armada de Rouen.

L’évènement n’a lieu que tous les 4 ans et voit converger vers Rouen de grands voiliers et des navires de guerres de différents pays pour un rassemblement festif.

Au départ de Rouen nous avons donc traîné pour admirer les bateaux. Le temps samedi était en plus au beau fixe.

Voilier russe

Armada devant les docks de Rouen

Armada

La goélette « Belle Poule » a probablement été photographiée des milliers de fois devant le pont Gustave Flaubert.

La belle poule

Du pont (peu accessible à vélo, il faut emprunter un escalier interminable) il y a une très belle vue sur le port et la ville. On distingue bien la silhouette de la cathédrale dans le fond. Le matin c’est malheureusement à contre-jour.

Vue générale de l'Armada

Voilier blanc

À l’extrémité la plus éloignée du centre ville, on trouve plutôt des bâtiments militaires.

Armada militaire

À la sortie de la ville nous avons longé la Seine rive droite jusqu’au bac de la Bouille. C’était une piste cyclable sur une bonne partie du parcours et la sortie de Rouen était donc très facile.

À la Bouille, le bac était à quai et nous n’avons pas perdu de temps pour sauter dedans. Le village de la Bouille est situé sur la rive gauche au pied de petites falaises blanches et de forêts. C’est une vraie carte postale des boucles de la Seine.

La Bouille

Après avoir hésité jusqu’à la dernière minute nous avons finalement opté pour un raccourci et coupé complètement la boucle de Duclair. Du coup il ne nous a fallu qu’une petite côte et quelques kilomètres en forêt pour arriver au deuxième bac de la journée à Yville.

En attendant le passage, nous avons vu passer un bateau militaire anglais, en retard à l’armada.

Retardataire pour l'armada

De nouveau rive droite, nous avons traversé la boucle de Jumiège et nous nous sommes arrêtés quelques minutes devant les ruines de sa belle abbaye.

Jumiège

Au bout d’une longue ligne droite face aux ruines se trouve le troisième et dernier bac de la journée.

Nous avons ensuite traversé la forêt de Brotonne, là aussi nous aurions pu faire le tour de la boucle mais la traversée de la forêt sur de petites routes désertes s’est révélée un très bon choix.

Après la forêt nous sommes restés un peu sur le plateau puis sommes redescendus vers la Seine à Quillebeuf, petite ville qui fait face à l’énorme raffinerie de N.-D.-de-Gravenchon.

Rafinerie de N.-D.-de-Gravenchon

Heureusement le paysage n’est pas resté industriel très longtemps puisque nous avons coupé à travers le Marais Vernier, une ancienne boucle de la Seine drainée pour l’agriculture. Au loin on distingue le pont de Tancarville.

Pont de Tancarville

Il y avait quelques jolies chaumières au village de Marais-Vernier. Il nous restait une dernière bosse à franchir avant d’arriver à Foulbec et de longer cette fois la Seine pour de bon jusqu’à Honfleur. Nous avons eu la surprise de tomber sur un château original dans un virage.

Château de la Malleraye

Finalement, au lieu de longer la départementale jusqu’au bout nous avons opté pour une chaussée en mauvais état qui nous a mené jusqu’à la digue en bord de Seine pour un final grandiose sous le pont de Normandie, dernier pont sur la Seine. Je vous ai épargné toute la série de photo sous différents angles, il y aurait de quoi tenir un blog d’architecture.

Le Pont de Normandie

A quelques encablures en aval, nous avons atteint Honfleur pour y faire étape. La ville est très très touristique mais c’est compréhensible.

Sur le vieux port toujours en eau (grâce à une écluse qui l’empêche de se vider à marée basse) donnent des immeubles étroits et dans les ruelles alentour on trouve un tas de maisons à colombages. L’église est surprenante car à double nef mais je n’ai pas trouvé d’explication à cela.

Le port de Honfleur

Le Port de Honfleur

Maison à colombage à Honfleur

Dans une ruelle à Honfleur

Sur le port de Honfleur

Entre la ville, son phare et le bord de mer s’étend un grand jardin. Plutôt que de bord de mer, c’est toujours du bord de Seine qu’il s’agit, les digues s’étendent de chaque côté à perte de vue et on distingue en face les grues et cheminées du Havre.

Le Havre vu de Honfleur

Plage de Honfleur

Le deuxième jour il a fait un temps beaucoup plus maussade, frais et gris. Nous sommes partis très tôt le matin pour éviter d’avoir beaucoup de trafic sur la route côtière.

Nous avons enchaîné les stations balnéaires de la côte de grâce puis de la côte fleurie.

Premières de la série : Trouville et sa jumelle Deauville, juste de l’autre côté de la rivière Touques.

Trouville

Deauville est beaucoup plus luxueuse, mais certaines bâtisses du front de mer sont un peu délabrées.

Boutiques de luxe à Deauville

Sur le front de mer de Deauville

Nous avons ensuite traversé Houlgate après un décevant panorama.

Houlgate

Et juste en face Cabourg.

Front de mer à Cabourg

Cabourg est construite sur plan. Les rues rayonnent depuis le Grand Hôtel.

Grand Hotel de Cabourg

La route n’était pas désagréable mais doit être horrible à emprunter à vélo un jour d’été quand il y a beaucoup de touristes.

Au moment de rejoindre la vallée de l’Orne, nous avons rejoint une belle piste cyclable qui nous a mené directement, et rapidement, en plein centre ville de Caen.

Le Pegasus Bridge fonctionne comme un curieux pont-levis, j’aurais apprécié le voir s’ouvrir.

Pegasus Bridge sur l'Orne

C’était jour de marché à Caen, alors nous avons dégusté un bon Livarot.

Il ne faisait pas assez beau pour pleinement profiter de la ville. Malgré ses reconstructions d’après guerre, il y a l’air d’avoir beaucoup de choses à visiter.

Abbaye aux Hommes à Caen

Nous sommes arrivés tellement tôt que nous avons pu être de retour à Paris dès le milieu d’après-midi.

—-

Voila le parcours des 2 étapes. 110km pour la première et 65km pour la deuxième environ.

Parcours de Rouen à Caen

Pour avoir le détail : http://www.openrunner.com/index.php?id=2520926

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s