Je yray voir mes bons amys de Compiengne

Compiègne est une ville que je ne connais pas, pourtant c’est la 2ème fois que j’y passe (la dernière fois en 2010). En fait je trouve que c’est une belle destination pour se promener à pied ou à vélo à cause de l’immense forêt éponyme, et ces activités ne me laissent à chaque fois que peu de temps pour profiter de la ville.

Nous partîmes à 9 de Compiègne sur nos bicyclettes, ce qui commence à faire un bon petit groupe, le long de l’Oise puis de l’Aisne. L’objectif était de rejoindre Noyon, une trentaine de kilomètres au nord. Suite à une petite erreur de parcours, nous sommes passés par la clairière de l’armistice à Rethondes.

Monument de Rethondes

Après la traversée de la forêt de Laigue, des panneaux nous indiquent qu’un pont est coupé juste avant Noyon. Nous avons donc du emprunter, heureusement sur une courte portion, la nationale 32 pour rejoindre la ville. Je ne me suis pas senti à l’aise d’emmener des gens sur ce genre de parcours.

C’était jour de marché à Noyon, et des commémorations avaient lieu aussi mais je n’ai pas cherché à en savoir plus sur la signification exacte des nombreux drapeaux.

Rue principale de Noyon

Même si la ville est plutôt petite aujourd’hui, elle a été une ville épiscopale importante au moyen âge. C’est là que Charlemagne a été sacré Roi des Francs par exemple (oui il a aussi été couronné à Reims, mais c’était la 2ème fois quand il est devenu empereur).

Ce quartier, dont la cathédrale, est bien préservé.

Noyon, évêché

Noyon, tours de la cathédrale

Noyon, tours de la cathédrale

Transept de la cathédrale de Noyon

Après avoir déjeuné au pied de la cathédrale, nous sommes repartis, à 3 seulement car une partie du groupe hésitait sur la suite du parcours. Plus tard j’apprendrais qu’ils auront finalement suivis à peu près le même circuit que nous, mais seront arrivés 2h30 plus tard. Au moins chacun a pu rouler à son rythme.

De petites routes en petites routes, nous avons filés plein sud cette fois pour déboucher d’un seul coup sur le château de Pierrefonds. Ça a fait son petit effet sur mes comparses qui ne connaissaient pas le lieu. Je n’ai quand même pas eu le courage de m’arrêter en pleine descente pour prendre une photo du château sous cet angle. Tout en créneaux et tourelles c’est vraiment un stéréotype de château fort. De l’autre côté il est un peu moins impressionnant.

Le château de Pierrefonds

À partir de là il ne reste que la forêt de Compiègne à traverser. En fait la forêt était déjà omniprésente sur tout le parcours mais dans celle-ci il y a des chemins réservés et balisés pour les vélos.

Dans la forêt de Compiègne

Nous avons juste fait un crochet par l’ancienne abbaye fortifiée de St-Jean-aux-Bois. Le hameau, perdu au milieu de la verdure, mérite bien son nom.

Entrée de St-Jean-aux-Bois

En fin d’après-midi, de retour à Compiègne nous tournons un peu dans les ruelles de la vieille ville.

Et là je vous dois l’explication du titre de l’article. Mon illettrisme me vient de Jeanne d’Arc (en plus c’est le nom du collège que j’ai fréquenté !).

Monument de Jeanne d'Arc à Compiègne

Au lieu de rentrer directement à Paris, j’ai mis le cap sur Amiens. Il s’y tenait les rendez-vous de la bande dessinée, un des gros festivals du genre en France dont je venais de découvrir l’existence. Les expositions étaient très intéressantes. L’ami qui m’hébergeait m’a aussi guidé dans un tour de la ville. Je l’avais déjà visitée en 2008 et quelques photos sont déjà en ligne sur ma galerie flickr.

Mais à l’époque je n’avais pas encore vu Jules Verne sortir de sa tombe.

Jules Verne au cimetière de la Madeleine

 

Sur le festival de bande dessinée d’Amiens, organisé par l’association « On a marché sur la bulle » : http://bd.amiens.com/

Et j’ai failli oublié le parcours de la balade.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s