Londres

Si de Gisors j’avais continué sur ma lancée vers la côte Normande, puis pris un ferry jusqu’à Newhaven, j’aurais pu arrivé jusqu’à Londres à vélo en quelques jours. Mais tel ne fut pas le cas. L’Eurostar s’est chargé du trajet en à peine quelques heures. Et pour une sombre histoire de caténaires givrés à Dijon et de correspondance ratée, nous avons profité d’un replacement en première classe et de la petite collation qui va avec. Au final ces « désagréments » étaient plutôt agréables et ne nous ont fait arriver à Londres qu’une heure plus tard que prévu.

Nous avons résidé en plein cœur du quartier de Westminster. Ce qui nous a permis de faire beaucoup de choses à pied, même si Londres est plus étendue que Paris.

Dès l’après-midi nous avons franchis les quelques blocs nous séparant du parlement. Ça reste le plus beau bâtiment de Londres à mon goût, et bien sûr le plus emblématique.

Parlement

Le décalage horaire, doublé du récent passage à l’heure d’hiver font que le milieu d’après-midi prend des airs de début de soirée.

Big Ben par dessus le parlement

Notre balade nous mène jusqu’au quartier de Covent Garden, où nous sommes d’ailleurs passés tous les jours. C’est le quartier que je trouve le plus sympathique à Londres. La présence de ma librairie préférée n’y est sans doute pas étranger.

La nuit, les bords de la Tamise sont une promenade très agréable. Les façades sont éclectiques, l’architecture ne suit pas de règle stricte comme à Paris et le paysage est moins uniforme, plus chaotique.

Quartier de Charing Cross

Le parlement et Big Ben

Le parlement face au London Eye

La journée, les musées et les magasins n’ouvrent qu’à 10h, ce qui nous a laissé le temps de profiter de l’extérieur au petit matin.

Moins connu que l’abbaye de Westminster, la cathédrale éponyme est assez surprenante avec son architecture toute en brique face à un quartier plutôt moderne.

Cathédrale de Westminster

Les parcs de l’Ouest de Londres sont nombreux (James Park, Green Park, Hyde Park…) et les animaux se laissent facilement approcher, quand ils ne courent pas carrément à votre rencontre pour voir si vous ne leur apporter pas à manger.

Hyde Park, Serpentine lake

Poule d'eau à Hyde Park

Ecureuil à Hyde Park

Le lac Serpentine sépare Hyde Park des Kensington Gardens. Ça donne des airs de campagne au parlement et à l’abbaye de Westminster.

Westminster au dessus du Serpentine Lake

Au sud des Kensington Gardens se trouve l’imposant Albert memorial.

Albert memorial

Elephant on Albert memorial

Et face à lui, la célèbre salle de concert Royal Albert Hall marque l’entrée du quartier des musées de Kensington.

Royal Albert Hall

Il y a 3 musées l’un à côté de l’autre. Nous n’avons visité que celui d’histoire naturelle, qui est déjà immense.

Musée d'histoire naturelle

Dans le quartier on trouve aussi un bâtiment art nouveau où trône une icône bien française : le bibendum Michelin.

Michelin House

Ensuite nous avons voulu nous rendre dans le quartier olympique. Ce fut notre seule grosse déception londonienne. Il n’y a pas grand chose à voir, tout est en travaux comme si les jeux olympiques n’avaient lieu que l’année prochaine.

Orbit tower et stade olympique

Du coup nous sommes repartis rapidement du côté de Greenwich, en empruntant le DLR (métro aérien) entre les tours du quartier d’affaire de Canary Wharf.

Depuis l’observatoire royal de Greenwich, on voit s’étendre l’académie royale puis, de l’autre côté de la Tamise, les tours de Canary Wharf, bien reconnaissables grâce à celle couronnée d’une pyramide.

Greenwich et Canary Wharf

Évidemment nous avons symboliquement traversé la ligne imaginaire qui sépare Est et Ouest.

Méridien de Greenwich

Nous avons ensuite fait un tour dans le musée maritime, avant de prendre une navette rapide sur la Tamise pour nous ramener plus près du centre-ville.

Musée maritime

La navette nous a déposé au pied de la tour de Londres et du Tower Bridge.
Tour de Londres

Tower Bridge la nuit

À partir de ce pont, le dernier sur la Tamise dans le centre de Londres, il devient plus intéressant de longer la rivière à pied vers l’amont en passant d’une rive à l’autre de temps en temps que de continuer en bateau. D’autant plus qu’avec le temps froid et venteux on est obligé de rester à l’intérieur de la cabine.

Depuis les ponts, il y a de très belles perspectives sur la ville. Débauche d’énergie certes, la plupart des bureaux, vides,  restent éclairés. C’est plutôt joli. D’un autre côté l’éclairage public n’est pas au mieux de sa forme, il est bien faiblard, pour ne pas dire inexistant à certains endroits, je comprends pourquoi la très grande majorité des cyclistes que nous avons vu portaient force gilets fluorescents.

La Tamise la nuit (depuis le Millennium bridge)

Depuis la passerelle piétonne du Millennium Bridge, le dôme de St-Paul s’élève bien au dessus des immeubles.

Millennium Bridge et St-Paul

Le deuxième matin, nous sommes à nouveau allé déambuler dans les parcs. Cette fois ci Regent’s Park et à nouveau les animaux y étaient peu farouches.

Regent's Park

Au bord de ce jardin se trouve la grande mosquée de Londres. Le minaret de béton n’est pas terrible mais l’énorme dôme doré est du plus bel effet.

Mosquée de Londres

Dans le prolongement du parc, de l’autre côté du Regent’s canal, se trouve … un autre parc : Primrose Hill.

Primrose Hill

Comme son nom l’indique, il s’agit bien d’une colline. Et malgré sa faible hauteur on y jouit d’un superbe panorama, quasiment à 360° sur la ville. J’apprécie l’endroit parce qu’il est à l’écart des zones touristiques. Enfin peut-être que sous un soleil estival la pelouse devient noire de monde.

Panorama sur Londres depuis Primrose Hill

De l’autre côté de Primrose Hill, nous sommes redescendus dans le quartier alternatif de Camden. Là par contre c’est une attraction touristique. Si bien que d’alternatif le quartier risque fort de devenir « main stream ». Il est déjà couvert de magasins de souvenirs (vendant plus de t-shirts aux slogans vaguement rebelles que de figurines de la reine Elisabeth agitant la main il est vrai).

Camden Town

Fini la marche, nous sommes ensuite allé piétiner un peu dans les musées. Nous avons commencé par le British Museum, et sans y piétiner tant que ça vu la visite au pas de charge qu’on y a mené. C’était un peu pour dire : « On y était, on a vu la Pierre de Rosette ». Et la première fois ça va toujours un peu plus vite qu’on ne le voudrait.

Intérieur du British Museum

En sortant, nous avons filé à pied vers St-Paul, le long de l’avenue passante de Holborn. Au passage, au milieu des immeubles assez disparates se dressent encore quelques vieilles pierres.

Église le long de Holborn

En particulier le dôme de l' »Old Bailey », la cour de justice criminelle, dont le nom m’est venu immédiatement à cause du film V pour Vendetta (ici pour le voir exploser).

Old Bailey
Peu après nous sommes arrivés sur le parvis de la cathédrale St-Paul.

Cathédrale St-Paul

L’intérieur est très riche. Il y a beaucoup de choses à y découvrir mais c’est surtout la vue depuis le sommet du dôme qui a magnifiquement couronné sa visite.

La cathédrale est toute proche du quartier d’affaire de la City, et les tours de celui-ci dépassent allègrement son dôme. Mais à proximité immédiate il n’y a rien pour barrer la vue.

Au loin vers l’Est, derrière la City, on retrouve également les tours de Canary Wharf.

La city depuis St-Paul

Vers l’Ouest, dans l’axe de Fleet Street, c’est le centre ancien, les quartiers de Covent Garden et de Soho.

Vue vers l'Ouest depuis St-Paul

Au Sud, dans l’axe du Millennium Bridge se trouve l’usine électrique reconvertie en musée d’Art moderne il y a 10 ans : le Tate Modern. Derrière lui, les 3 trous au sommet de la tour sont en réalité des éoliennes.

Tate Modern et Millennium Bridge

Et enfin à peine sur la gauche se trouve le dernier né, et le plus haut, des gratte-ciel londoniens : the Shard. Malgré sa position très centrale il s’intègre plutôt bien dans le paysage de la ville et est très reconnaissable à distance (par exemple sur le panorama depuis Primrose Hill).

À son pied, la tour de la cathédrale de Southwark parait minuscule.

The Shard

En face nous avons également fait un saut au Tate Modern. J’ai été plutôt déçu par ce qui s’y trouvait. Des grands volumes, mais pas grand’chose à voir en fait.

En sortant, le soleil déclinait déjà et donnait de belles couleurs au dôme de St-Paul.

St-Paul depuis le Tate Modern

Dans la soirée nous sommes allé dans le quartier de Soho, chinatown. Et il y a eu également un peu de fanfare à Covent Garden pour le London Poppy Day. Nous avons également pénétré un temple de la consommation près de Leicester Square : le M&M’s World, 3000 mètres carrés et 4 étages de chocolats et produits dérivés de mauvais goût, c’était horrible.

Et le dernier jour de ce court séjour est déjà arrivé. Comme nous sommes des gens bien élevés, nous sommes passés dire bonjour à la reine Elisabeth.

Palais de Buckingham

Mais nous n’avons vu que Victoria.

Queen Victoria Memorial

Je termine par une photo de la gare St-Pancras, à l’architecture victorienne impressionnante. Mais la partie ancienne n’est en fait qu’un hôtel de luxe. La gare elle-même, cachée derrière et dessous, a plutôt des airs d’aéroport que de gare.

St-Pancras

Voila 3 jours à Londres bien remplis.

Et j’ai presque réussi à ne pas parler de vélo dans cet article. Alors je ne dirais rien sur ce que j’ai bouquiné suite à notre passage chez Stanfords dès le premier soir.

Publicités

2 réflexions sur “Londres

  1. yep yep !!!
    super vadrouillage !!! et je comprend que ça doit être dur de ne pas parler de vélo !!! ho ho !!!
    les photos me donnent envie de bouger de ma France brumeuse !!!!
    alors merci pour cette balade et bon vent !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s