Le Palais idéal d’Hauterives

Pendant ces courtes vacances en Ardèche nous avons visité un lieu assez inattendu. Un édifice qualifié par André Malraux lors de son classement aux monuments historiques comme seul exemple d’art naïf en architecture : le palais idéal du facteur Cheval.

Le palais est l’œuvre d’un seul homme, Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives dans la Drôme. Sur sa tournée qu’il effectue à pied il trébuche d’abord sur un caillou de forme bizarre qu’il ramasse. Le lendemain au même endroit il en trouve d’autres et se dit « puisque la nature veut faire la sculpture, je ferai la maçonnerie et l’architecture ». C’est ainsi qu’il commence à construire son palais en 1879 … pour ne l’achever qu’en 1912.

Comme la construction du palais s’est étalée sur 30 ans on peut suivre l’évolution de l’œuvre et de l’homme. Les façades ressemblent d’abord à une végétation luxuuriante avec de multiples alcôves et grottes.

Façade Est

L’eau n’y coule plus mais elle était conçue comme une fontaine, la « source de la vie ».

A l’autre extrémité de la façade on trouve les 3 géants : César, Vercingétorix et Archimède. Ils gardent la Tour de Barbarie où les réalisations sont plus exotiques., on y voit des palmiers et des cactus.

3 géants

Cheval n’a pas voyagé. Ce qu’il connait du monde il le voit au travers des journaux, des récits de voyageurs, des cartes postales, des romans de l’époque  (par exemple le tour du monde en 80 jours de Jules Vernes).

Dans les alcôves il représente la maison carrée d’Alger, un château fort du moyen-âge, un temple hindou, un chalet suisse …

Maison carrée d'Alger et château fort

Jusqu’à la façade Ouest qu’il conçoit comme une façade de mosquée.

Mosquée

Le mortier est parsemé de citations qui font paraitre son auteur tour à tour humble ou mégalo :

  • « En créant ce rocher j’ai voulu prouver ce que peut la volonté »
  • « Où le songe devient réalité »
  • « Le travail fut ma seul gloire, l’honneur mon seul bonheur »
  • « Travail d’un seul homme »
  • « Ce monument est l’œuvre d’un paysan »
  • « A cœur vaillant rien d’impossible »
  • « Pour les hommes de bien, tous les peuples sont frères. Notre devise à nous est de les aimer tous »

Je penche plutôt pour mégalo sur la fin, vu le tombeau qu’il s’est construit sur le même modèle que le palais !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s