Saint-Maur – Orléans

Encore une grosse journée de vélo !

Je suis parti à 7h du matin alors qu’il faisait encore nuit. J’ai croisé plusieurs cyclistes se rendant au travail durant les deux premières heures de trajet, surtout en forêt de Sénart où comme dans beaucoup de forêts en Ile-de-France il n’y a pas de voitures. Au lever du soleil je franchissais la Seine à l’écluse de Soisy.

Lever de soleil sur la Seine

Ensuite la traversée de Corbeil-Essonnes fut de loin la partie la plus désagréable, des sens-uniques partout et beaucoup de trafic en pleine heure de pointe du matin. Mais une fois entamée la remontée de la vallée de l’Essonne l’itinéraire est devenu très agréable et les kilomètres sont passés inaperçus.

Mon objectif premier était déjà d’atteindre Malesherbes, à mi-parcours, terminus du RER D et dernier point ou j’avais encore la possibilité de rentrer en cas de grosse fatigue ou de pépin mécanique (avec le temps le vélo devient un orchestre de grincements, couinements et claquements peu rassurants en tout genre). C’est justement aux alentours de Malesherbes que la route est la plus jolie, bordée de gros blocs, on sent la proximité de Fontainebleau. Après la rivière se rétrécie de plus en plus mais la frontière entre Gâtinais et Beauce ne se distingue pas trop tant qu’on reste dans le sillon arboré de l’Essonne.

L'Essonne à Augerville-la-Rivière

Je pique-nique au très beau village de Yèvres-le-Châtel, juste avant d’entamer la jonction beauceronne entre Essonne et forêt d’Orléans.

Ancienne église Saint-Lubin à Yèvres-le-Châtel

Je quitte  la vallée et la transition est brutale, le paysage devient plat et les champs s’étendent à perte de vue. D’énormes silos marquent l’emplacement de Pithiviers que je contourne d’assez loin. Les axes important sont plein de poids lourds mais je les évite au maximum. Pas un arbre le long des routes. Je traverse la fameuse « autoroute verte » A19, qui vu sa faible fréquentation par rapport aux routes alentours est en effet très « verte » !

Enfin j’atteins la forêt d’Orléans, que je traverse en quasi ligne droite sur une dizaine de kilomètres entre Courcy-aux-Loges et Traînou.

Forêt d'Orléans

Je ne croise absolument personne dans cette forêt à part un gros élevage de faisans. La chasse ouvrant dans 2 jours je suppose qu’ils seront lâchés rapidement. Oh le beau gibier d’élevage !

A la sortie de la forêt le trafic automobile reprends de l’ampleur, on sent l’approche de la ville, je me débrouille pour rejoindre rapidement le canal d’Orléans et la Loire dans le but de terminer sur le tronçon de véloroute qui les longe.

Canal d'Orléans

L’arrivée à Orléans est très agréable par ce côté, même si par endroit le canal n’est plus en eau et est rempli de vase et du coup très odorant. La Loire aussi semble basse et a un aspect très sauvage par rapport à la Seine. Dans le centre les quais sont noir de monde à cause du festival de Loire. Je ne m’y attarde que quelques instant mais il y a une grande diversité de stands et d’animations sur le fleuve.

Bateaux sur la Loire

Un petit tour dans le centre-ville plein de maisons médiévales et de rues pavées me confirme que la ville est très agréable à vivre et qu’il faudra que je revienne visiter plus en profondeur.

Cathédrale Sainte-Croix d'Orléans

La gare cachée derrière un centre commercial n’est pas évidente à trouver si on arrive du mauvais côté et le corail bondé au retour et sans rien de prévu pour les vélos m’a contraint à passer le voyage de retour sur une plate-forme bruyante et inconfortable en bout de wagon. Heureusement que le trajet ne dure qu’une heure.

Jusqu’à présent ma plus grosse journée de vélo  c’était le trajet que j’avais réalisé jusqu’à Chartres fin juillet. Cette fois j’ai franchi la barre symbolique des 150km auxquels s’ajoute à l’arrivée sur Paris le retour depuis Gare d’Austerlitz jusqu’à Saint-Maur qui m’a achevé !

La carte du parcours qui doit être un des plus agréable pour qui souhaite éviter le désert agricole de Beauce.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s